Pointe-à-Callière: Des jeux d’archéologie et l’histoire

En juin 2008, par le biais de l’agence Bob Communications, Pointe-à-Callière a fait appel à Idéeclic afin de créer une série de jeux ludo-éducatifs sur le sujet de l’archéologie et de l’histoire. Avec l’équipe du Musée, Idéeclic a élaboré les scénarios, a rédigé les textes, a conçu et développé les interfaces, a programmé l’interactivité, a intégré les contenus en français et en anglais et a produit une version accessible pour cinq jeux interactifs destinés aux clientèles scolaires du primaire et du secondaire.

Le jeu Les Iroquoiens, 1350 a pour but de familiarisé les plus jeunes avec un met traditionnel des Iroquoiens. Il s’agit de la Sagamité. À l’aide d’indice, l’enfant est appelé à identifier les ingrédients de la recette.

Le jeu Place du marché, 1740 consiste à apprendre sur la vie quotidienne au marché de Ville-Marie au milieu du 18 e siècle. L’intrigue : un personnage a perdu un bouton et le jeune est appelé à retrouver son propriétaire.

Le jeu L’épidémie de variole de 1885 invite les adolescents à se mettre dans la peau du maire de Montréal en 1885, lors de l’épidémie de variole. Le joueur doit ainsi réfléchir à la signification des événements et aux conséquences des différentes actions pouvant être posées.

Le jeu Les Fortifications, 1720 permet de comprendre les étapes de construction de fortification. À l’aide d’un quiz, l’adolescent est doit faire des choix judicieux afin de construire la meilleure fortification possible avec un budget et un échéancier limités.

Finalement, le jeu Fouille archéologique. Mission pour un apprenti archéologue vise à identifier les étapes liées à une fouille archéologique. À l’aide d’un plan de fouilles historiques du Vieux-Montréal et des outils utilisés par les archéologues, les joueurs du primaire et du secondaire découvrent et apprennent
comment trouver, manipuler et documenter les objets trouvés.

Pointe-à-Callière: Des jeux d’archéologie et l’histoire
Pointe-à-Callière: Des jeux d’archéologie et l’histoire